jdr roquebrune cap martin Index du Forum
jdr roquebrune cap martin Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Confrontation au clair de lune
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    jdr roquebrune cap martin Index du Forum -> Campagnes en cours -> Campagne ADD 1ere édition -> Previously on...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Blacksad
Sous le coup de la Malédiction de 22h45

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2015
Messages: 2 517

MessagePosté le: Jeu 25 Oct - 23:24 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Sybille était dépitée. Certes elle avait trouvé un moyen de remettre en cause la culpabilité du minotaure mais celui-ci devrait affronter un magicien lors d'un duel...magique. Elle n'avait réussi qu'à gagner un peu de temps en arguant que Démétrios le marchand ne pouvait à la fois être juge et parti.
Ils allaient devoir trouver un prêtre d'Hécate.
Après avoir rejoint l'elfe sauvage, Sybille interrogea les occupants du fort pour se renseigner plus avant sur les habitudes du prêtre disparu et les circonstances de son départ.
Les réponses furent évasives, confuses, contradictoires.

Bref, nos deux héroïnes décidèrent donc d'aller fouiller le logement du prêtre.
La chambre, vaste mais sobrement décorée était en ordre, constatation venant en contradiction avec la folie prétendue du hiérophante.
L'elfe remarqua alors grâce à ses sens surdéveloppés une cache dans le mur.
Quelle ne fut pas leur surprise lorsque la paladine ouvrit le coffre : de lourdes pieces de platine à l'effigie du Phenix (monnaie de l'ancien empire egyptien), une tresse de cheveux de jais, un miroir serti d'or, quelques pieces de monnaie, une potion sans indications, une plume de paon artificielle et teinte, des calames avec de l'encre, et bien d'autres objets aussi incongrus que précieux.
Au fond de la cache, enveloppés dans un tissu grossier, 3 armes : une hache à une main de facture inégalable (une arme naine d'exception), une dague avec une canule et un kriss (se révélant dégager une aura maléfique).
Décision fut prise de dissimuler tous ces objets sur la monture de la cavaliere sainte et sur elles mêmes.

Elles avaient également appris que le prêtre était en fait un suivant d'Isis, déesse de la magie chez les egyptiens. Un plan germa dans leur esprit. Retrouver le prêtre permettrait de le désigner comme juge pour le duel du Minotaure. Le marchand, économisant 2 semaines de trajet aller et 2 semaines retour jusqu'à la ville d'importance la plus proche accepterait certainement. 1 mois sans affaires n'est pas financièrement interessant. De plus ce prêtre serait peut-être plus conciliant que des prêtres d'Hecate, de mèche avec le marchand.

Cependant il allait leur falloir de l'aide et ils demandèrent que le minotaure les accompagne, ce dernier étant toujours sous la "protection" de la dame.
Le magicien s'assura cependant que le groupe ne soit pas laissé sans surveillance, malgré la parole de la belle de ramener la bête à cornes pour subir son jugement divin.
Il insista donc pour qu'un éclaireur, Elias, un de ses fidèles lieutenants, apporte son assistance au groupe.

Au petit matin le groupe de héros se mit donc en route. Avec un barbare et une elfe des bois centenaire, se repérant presque à l'odeur des plantes, aux murmures du vent et aux chuchotements des animaux de la forêt, Sybille était certaine de retrouver la trace du prêtre rapidement.
Malgré un moment de flottement (de communion profonde avec la nature ?), la doyenne des sous-bois mena rapidement le groupe sur les traces défraichies du dévôt.
Après quelques jours de traque, les traces se firent plus difficiles à suivre et le groupe failli perdre espoir. Mais aux traces légères de l'ecclésiastique se mêlèrent bientôt des traces lourdes de bottes ferrées. Au vu de la profondeur des traces et de la facture des croquenots, tout portait à croire que des orcs étaient sur la trace du prêtre.

Se hâtant et craignant le pire, le groupe força l'allure et alors que la nuit devenait vraiment sombre, empêchant toute traque, il aperçut non loin un feu aux couleurs bleutées. De la magie, une du genre qui annonce les ennuis et les sortilèges maléfiques. Une forme avait l'air d'être enchainée non loin du feu et la pauvre créature semblait souffrir terriblement.

N'écoutant que son courage, la cavalière exaltée décrocha sa lance et la cala sous son bras avant de se lancer dans une charge au triple galop, sans même avoir vu à qui elle avait à faire.
L'elfe, invisible et inaudible, se glissa dans les ombres. Le minotaure raffermit sa prise sur la hache naine et s'élança de toute sa puissance, ses sabots soulevant des mottes de terre sur son passage.
Des silhouettes apparurent alors des ombres et se jetèrent sur les membres du groupe.
En fort surnombre, il s'agissait bien d'orcs, une trentaine, peut-être plus.
Massifs et trapus ils attaquèrent de toute part. Les coups pleuvaient et la mêlée fit rage. Le minotaure faisait de grands moulinets à l'air ravageurs, aussi les orcs restèrent-ils à distance, attendant le bon moment pour porter une pique dans la défense approximative du bovidé.
L'archère aux oreilles aussi pointues que la pointe de ses flèches décochait des traits mortels et les cadavres commencèrent vite à s'accumuler.
L'eclaireur Elias faisait son possible pour ne pas se faire embrocher.
Pendant ce temps, Sybille, aveuglée par l'adrenaline du combat s'était jetée au milieu de la marée verte.
Empalant les adversaires trop lents pour s'ecarter de sa mortelle trajectoire, tranchant les membres, bousculant de son destrier les fuyards, l'élue d'Athéna faisait flotter au dessus du champ de bataille l'étendard sacré de sa famille, le trident d'or en pal simple sur champ d'azur. Engoncée dans son armure d'acier et protégée par son écu, elle essuyait les coups sans broncher.
Au beau milieu de la mêlée elle aperçût cependant le minotaure en difficulté. Encerclé, ce dernier avait été désarmé et alors qu'il repoussait ses assaillants à mains nues, une des engeances maléfique des royaumes de l'ouest vint planter son épée dans le dos de la bête qui s'effondra dans un râle.

Surgissant de la confusion, sortie de nulle part, une créature encapuchonnée, drapée dans des atours noirs et arborant le symbole d'Anubis, fendit la foule et récita un cantique de soins à l'encontre de la créature cornue, la retenant aux portes du royaume de son dieu. Voyant qu'elle n'avait pas d'intentions maléfiques la cavalière repartit dans la mêlée. L'elfe continuait de décocher ses flèches à une vitesse fulgurante, esquivant les coups comme portés au ralenti par les créatures lourdes à la peau couleur sinople. Malgré tout elle arborait quelques coupures superficielles, dues au désavantage numérique écrasant. En dépit de sa faible corpulence, ses muscles paraissaient aussi durs que le bois des arbres ancestraux de sa forêt natale, les coups entaillant à peine ses chairs.
Récitant un second cantique, le prêtre noir releva d'entre les mourants le minotaure qui poussa un rugissement de rage. Poussant également un cri de fureur, la cavalière chargea au beau milieu d'un groupe d'orcs qui se rassemblait. L'elfe décocha un trait et le dernier légionnaire orc s'effondra, laissant le reste des éclaireurs orcs sans meneur.

C'en fut trop et la bande se dispersa, non sans qu'un des leurs se prenne une fleche dans la jambe, histoire de faire un prisonnier et de pouvoir en apprendre plus sur cette expédition.
Le prêtre d'Anubis avertit cependant le groupe qu'il était passé par une faille entre les mondes et qu'une poignée d'orcs présents s'étaient échappés par là, rejoignant à travers les méandres de l'espace et du temps le monastère d'où le prêtre méditait avant son passage dans l'ether.

Le groupe découvrit que la silhouette gisant au sol n'était autre que le prêtre qu'ils cherchaient si ardemment. Ou plutôt la prêtresse. Cette dernière laissant apparaitre des bandes servant à dissimuler ses formes féminines sous un déguisement de prêtre de sexe masculin.

Les réponses étaient à porté de main...
_________________
Je ne dis pas que des bêtises, j'en écris aussi...


Dernière édition par Blacksad le Ven 26 Oct - 10:56 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 25 Oct - 23:24 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Palpacwel
Atteint de collectionite aigue

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 3 382

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 00:39 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Cool le CR  Okay . Petite rectification :


Blacksad a écrit:
Quelle ne fut pas leur surprise lorsque la paladine ouvrit le coffre : de lourdes pieces de platine à l'effigie du Sphinx egyptien (monnaie de l'ancien empire), une tresse de cheveux de jais, un miroir serti d'or, quelques pieces de monnaie, une potion sans indications, une plume de paon artificielle et teinte, des calames avec de l'encre, et bien d'autres objets aussi incongrus que précieux.
Au fond de la cache, enveloppés dans un tissu grossier, 3 armes : une hache à une main de facture inégalable (une arme naine d'exception), un kriss et une dague avec une canule (se révélant dégager une aura maléfique).
Décision fut prise de dissimuler tous ces objets sur la monture de la cavaliere sainte et sur elles mêmes.

E



Ce n'est pas la dague mais le Kriss qui a une aura et les pièces sont à l'effigie du phénix et non du sphinx.


Devant de telles approximations aucun xp ne sera donnés Twisted Evil .
_________________
Je trouve que les règles, elles étaient mieux à la séance dernière temps que je ne les avais pas lues.

le grand principe palpacwelien de la conservation du sens. "Faire ou ne pas faire, il faut faire n'importe quoi"


Revenir en haut
Blacksad
Sous le coup de la Malédiction de 22h45

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2015
Messages: 2 517

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 10:59 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Mais non c'est toi qui te souviens mal. Pis quand c'est écrit ca vaut vérité. L'Histoire ne retiendra que les écrits, les paroles se délitant dans les limbes du temps... Mr. Green
_________________
Je ne dis pas que des bêtises, j'en écris aussi...


Revenir en haut
Palpacwel
Atteint de collectionite aigue

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 3 382

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 12:03 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Alors écris vite le code de ta paladine  Mr. Green .
_________________
Je trouve que les règles, elles étaient mieux à la séance dernière temps que je ne les avais pas lues.

le grand principe palpacwelien de la conservation du sens. "Faire ou ne pas faire, il faut faire n'importe quoi"


Revenir en haut
Blacksad
Sous le coup de la Malédiction de 22h45

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2015
Messages: 2 517

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 12:06 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Oups, bien vu, j'avais zappé. J'ecris ca ce week-end Okay
_________________
Je ne dis pas que des bêtises, j'en écris aussi...


Revenir en haut
Belenman
Adepte des slips kangourou et des donuts à trou

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2015
Messages: 1 733
Localisation: À la machine à café

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 03:04 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

beau CR  Okay je tenterais de faire qqch cette semaine, histoire de rétablir la vérité Mr. Green
_________________
J'aime mes dés, mais eux beaucoup moins.... heureusement que le multivers n'attend pas grand chose de moi!


Revenir en haut
Skype
Blacksad
Sous le coup de la Malédiction de 22h45

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2015
Messages: 2 517

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 13:20 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

La vérité sort de la bouche des paladins 🤥
_________________
Je ne dis pas que des bêtises, j'en écris aussi...


Revenir en haut
Palpacwel
Atteint de collectionite aigue

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 3 382

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 17:51 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Mais que vient faire dans cette histoire le sexe d un mort vivant roi de la pop?
_________________
Je trouve que les règles, elles étaient mieux à la séance dernière temps que je ne les avais pas lues.

le grand principe palpacwelien de la conservation du sens. "Faire ou ne pas faire, il faut faire n'importe quoi"


Revenir en haut
Blacksad
Sous le coup de la Malédiction de 22h45

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2015
Messages: 2 517

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 18:53 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Mort de Rire pas facile de créer une bonne campagne avec ce genre de MJ... Slayne et Elmiore, sortez de ce corps !!
_________________
Je ne dis pas que des bêtises, j'en écris aussi...


Revenir en haut
Palpacwel
Atteint de collectionite aigue

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 3 382

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 22:31 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Oui et vite car c'est dégoutant  Mr. Green !!!
_________________
Je trouve que les règles, elles étaient mieux à la séance dernière temps que je ne les avais pas lues.

le grand principe palpacwelien de la conservation du sens. "Faire ou ne pas faire, il faut faire n'importe quoi"


Revenir en haut
Belenman
Adepte des slips kangourou et des donuts à trou

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2015
Messages: 1 733
Localisation: À la machine à café

MessagePosté le: Lun 29 Oct - 07:29 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Blacksad a écrit:

Mort de Rire pas facile de créer une bonne campagne avec ce genre de MJ... Slayne et Elmiore, sortez de ce corps !!

Tchou-tchou le petit train ! Attention au wagon restaurant! Mort de Rire
_________________
J'aime mes dés, mais eux beaucoup moins.... heureusement que le multivers n'attend pas grand chose de moi!


Revenir en haut
Skype
Belenman
Adepte des slips kangourou et des donuts à trou

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2015
Messages: 1 733
Localisation: À la machine à café

MessagePosté le: Lun 29 Oct - 11:15 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Après l'échange musclé pour l'homme bête, Sybille et Dijana convienne de rendre visite à la chambre de ce fameux clerc parti il y a peu.
Durant la visite des couloirs vers la couche du zélote, on questionne le pauvre soldat nous accompagnant. On apprend que le clerc priait Isis (une déesse Egyptienne de la magie m'apprendra la cavalière aux cheveux parfaitement luisant), était halé et discret. Malgré son arrivé il y a quelques mois (il y a moins d'un an) et la déférence différente, il effectuait tous les rites en bonne et du forme et effectué les soins nécessaire quand cela s'imposés. Il avait su faire sa place malgré tout.
Arrivé dans la chambre, le soldat nous laisse et Sybille nous enferme rapidement pour que l'on soit tranquille.
La chambre dégagé une forte odeur. cette odeur me faisait pensé à de l'encens ou quelque chose dans ce type.
La chambre était étonnement bien rangée pour quelqu'un de parti précipitamment : une armoire de livre divers, un chevalet avec un livre bien enluminé mais en cours de rédaction (une sorte de recensement de la flore locale), un lit fait avec les drap bien plié dessus, un coffre vide et un coin pour ses expériences alchimiques a priori (un mortier, des bocaux de matières premières séchées ou non) mais avec des emplacement de potions manquantes...
De toute évidence cet homme avait prémédité son départ et l'avait bien préparé.
En faisant le tour de la pièce, je remarque quelque chose sur le mur, au niveau du pied de la tête de lit. En tirant le lit je remarque quelques pierres non scellées. De cette cache je sors un très joli coffret travaillé et décoré par des arabesques bizarre (une langue ou de la magie?). L'essence du bois n'est pas commun et clairement pas d'ici. En plus de cela je sors un balluchon un peu lourd mais bien empaqueté.
Le coffre (protégé?) sera ouvert par Sibille m'assurant sa grande connaissant de ce type d'objet. Malgré un petit clic et une petite odeur, le coffret s'ouvre et on étale sur le lit l'ensemble de son contenu :
  • une statuette très ancienne d'une femme bien en chair (aucun doute qu'il s'agit d'une représentation de la Déesse),
  • une mèche de cheveux noir (bien entretenu et synonyme de bonne santé),
  • un chapelet avec des symboles différents sur chaque perle,
  • un miroir très bien ouvragé (en or brut et recouvert d'une matière réfléchissante étonnement bien fait et réel),
  • du maquillage,
  • des calame et un encrier,
  • une plume d'oiseau teinte et redonnant les nuance d'un arc-en-ciel de printemps,
  • des pièces de monnaies (toutes les valeurs représentés et de différentes nations),
  • 12 pièces de platine frappé d'un oiseau apparemment en feu,
  • une bourse de pierre précieuse,
  • des bâtons d'encens,
  • une pierre amadou,
  • une potion non étiqueté.

Étrange contenu pour un simple dévot. Était-ce un bandit de grand chemin qui usurpé une identité de dévot?


Le baluchon est ouvert et étalé :
  • une hache à une main de très belle facture naine,
  • 2 dagues : une lame ondulé avec un serpent stylisé et un une dague avec une canule sur son côté,
  • un bracelet en forme de serpent qui se mord la queue en forme de lune.

Une fois de plus avec Sybille nous nous posons la question de tout ces objets étrange. A priori le baluchon ressemble plus à des armes de plusieurs membres d'aventuriers. Faisait-il parti d'un groupe d'aventurier ou avait-il attaqué ces mêmes aventuriers.
Sybille m'explique 2 choses :
  • la dague stylisé (qu'elle appel un Kriss ...) est maléfique et le bracelet très maléfique,
  • les pièces de platine sont d'une ancienne civilisation Égyptienne, tout comme les quelques symbole par-ci et par-là lui faisant penser la même chose...Étonnant...

Notre cher prêtre serait venu de son très lointain pays avec tout cet attirail, peut-être accompagné, et se serait planqué ici jusqu'à...cette peste noire? Mais pourquoi serait-il parti?
Un projet germe dans la tête de Dijana. Il serait intéressant de retrouver ce prêtre parti il n'y a que 2 semaines afin de pouvoir juger le combat pour l'homme bête. Il serait bien de pouvoir expliquer au marchand que nous aurons besoin de l'homme bête pour nous protéger et que s'il nous accompagnait nous pourrions procéder au jugement immédiatement après avoir retrouvé cet homme.
Le plan séduit Sybille.
Ne voulant rien laissé ici de peur de nous le faire voler par le marchand ou ses sbire, nous décidons de tout prendre et de le planquer sur nos chevaux. Je décide de garder précieusement la statuette de la Déesse sur moi.
Après cela nous décidons d'aller voir le marchand pour parlementer.


[A suivre...]
_________________
J'aime mes dés, mais eux beaucoup moins.... heureusement que le multivers n'attend pas grand chose de moi!


Revenir en haut
Skype
Blacksad
Sous le coup de la Malédiction de 22h45

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2015
Messages: 2 517

MessagePosté le: Lun 29 Oct - 12:19 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Okay Bravo pour toutes les précisions et tout le contenu du coffre. Quelle mémoire !!
_________________
Je ne dis pas que des bêtises, j'en écris aussi...


Revenir en haut
Belenman
Adepte des slips kangourou et des donuts à trou

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2015
Messages: 1 733
Localisation: À la machine à café

MessagePosté le: Lun 29 Oct - 22:11 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Ouais faut dire que j'avais juste relu mes notes Mr. Green




Démétrios était à la taverne à l'entrée du fort.
Arrivé dans la taverne, le marchand était à une table, visiblement seul malgré la présence d'un des siens. A notre arrivé, et sur notre demande, il nous prépare sa table. Apparemment il lisait un ouvrage de voyage.
Sybille et moi lui proposons de partir à la recherche du clerc qui a déserté le fort. Le but étant de pouvoir effectuer le jugement le plus rapidement car il s'agit d'un prêtre d'Isis, déesse de la magie. Étant donné que la région est dangereuse, nous lui expliquons que nous avons besoin de l'homme bête pour nous escorter. Pour le rassurer nous lui proposons de nous accompagner, ce qu'il refuse. La discussion intéresse beaucoup le marchand, mais il préfère continuer sa route vers Buccovine, là où il a une échoppe. Par contre il nous oblige à prendre un de ses suivants, un certain Elias, qui sera ses oreilles et sa bouche pendant l'aventure.
La discussion passa d'intérêt à suspicion puis à soulagement lorsque le marchand décrocha la parole de Sybille de ramener l'homme taureau en vu du jugement, avec ce prêtre à Buccovine.


Lanuit était moins mordante que les jours passés, et l'astre nocturne était très largement présent.
Le lendemain on demanda quelques renseignements au guet sur la direction prise par le prêtre : une pente bien escarpée et peu fréquentée.
Tâtonnant en compagnie d'Elias, la piste qui se voulait plutôt "fraiche" et facile, ne l'était visiblement pas. Beaucoup de broussailles et de buissons couvraient les allés et venus. La roche à fleur du sol n'aidait pas.
Au boit de quelques heures, et sur l'insistance de la cavalière je ralentis le pas. C'est à ce moment là que aperçue des traces. Des traces de bottes ferrées, beaucoup de bottes. Les même que celles qui lacérées mon domaines.
Sybille m'apprend qu'il s'agit de traces d'orcs : la Légion de Fer.
Les orcs.
S'il suivent le clerc, s'en est fini de lui le malheureux.
Nous pressons le pas.


La nuit tombant, nous décidâmes de monter un camp.
J'eu le réflexe de faire le tour du secteur pour voir si rien n'était dangereux. Non loin de là, un feu. Un drôle de feu bleu..Devant ce feu il semble qu'il y ait une forme humanoïde arcbouté en arrière. Autour de cette forme, j’aperçois plusieurs formes trapues tapies dans l'ombre. Des orcs très certainement.
Je revins vers les miens et leurs explique ce que j'ai vu. De comme un accord, on décide d'aller à la rencontre de ce qu'il nous semble être notre fameux prêtre.


[A suivre...]
_________________
J'aime mes dés, mais eux beaucoup moins.... heureusement que le multivers n'attend pas grand chose de moi!


Revenir en haut
Skype
Palpacwel
Atteint de collectionite aigue

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 3 382

MessagePosté le: Mar 30 Oct - 12:28 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune Répondre en citant

Et après il y en a qui dise que ADD ce n'est pas un super jeu  . En tout cas ça fait de beaux CR  Okay !
_________________
Je trouve que les règles, elles étaient mieux à la séance dernière temps que je ne les avais pas lues.

le grand principe palpacwelien de la conservation du sens. "Faire ou ne pas faire, il faut faire n'importe quoi"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:41 (2018)    Sujet du message: Confrontation au clair de lune

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    jdr roquebrune cap martin Index du Forum -> Campagnes en cours -> Campagne ADD 1ere édition -> Previously on... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com