jdr roquebrune cap martin Index du Forum
jdr roquebrune cap martin Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Préquels PTOLUS
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    jdr roquebrune cap martin Index du Forum -> Campagnes en cours -> Campagne DD5 - Ptolus -> Previously on...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Belenman
Adepte des slips kangourou et des donuts à trou

En ligne

Inscrit le: 16 Sep 2015
Messages: 1 256
Localisation: À la machine à café

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 09:43 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

First Part : L’invasion de TARSIS 
  
Toute la partie EST de l’Empire (la capitale TARSIS en tête) commence à migrer pour éviter l’invasion de l’armée du Grand KHÂN, des barbares (rassemblant orques et humains essentiellement) mais plutôt bien organisé (pas de pillages systématiques etc… les captures possède une certaine valeur/monnaie ‘échange …). 
Dans cet exode, les premiers partis sont les nobles et bourgeois, s’arrêtant durant leurs voyages dans certains « postes avancés ». DILYNRAE, sous les traits de FALENIA (demi-elfe, femme et négociatrice de toute marchandise), trouve un pigeon le moyen de se faire escorter par un bourgeois de TARSIS jusqu’au MONASTERE DE L’HARMONIE, car un parchemin des Grands Anciens y serait conservé. La femme boursoufflé a susurré DILYNRAE de le trouver et d’empêcher sa copie (spécialité du monastère) en le récupérant. 
DILYNRAE se promenant dans la cours du monastère (au milieu de plein de migrant), croise un homme pressé mais arborant un signe/symbole sur sa main. A la vue de ce signe, elle sait qu’il s’agit d’une rune/symbole de l’Ombre-qui-marche. Elle le suit discrètement jusqu’à une tour, où s’affaire différents moines. 
L’homme se dirige vers le premier étage. Le suivant toujours, elle remarque de la lumière sous la porte à droite, puis plus rien et entend un grand bruit (sorte d’hurlement étouffé). 
Elle attend quelque minutes avant de réagir, s’attendant à une sortie de quelqu’un ou quelque chose (on est dans un JDR quand même et ça sent le PAC !!). Mais rien ne se produit. Elle rentre dans la pièce et se rencontre d’une zone de ténèbres surnaturelle et un corps au sol. 
Arrivant sur lui, quelqu’un rentre, l’interpellant/l’intimant de s’expliquer sur la scène. Le jeune moine (16 ans environ) décide d’aller alerter les autres moines du forfait, mais DILYNRAE le convainc de plutôt enquêter ensemble sur l’affaire et ne pas faire perdre les possibles traces de l’assassin. Le temps que tout le monde enquête, vienne voir le corps, le touche … ça sera fichu pour les indices ! 
Elle apprend que : 
·         L’homme était l’abbé NERU, responsable des archives du monastère, 
·         Il est mort dans la douleur (visage crispé et contracté), une plume planté dans la main, 
·         Le jeune moine s’appelle Anselme et se trouve être l’unique adjoint/apprenti de l’archiviste, 
·         Une zone de ténèbres est apparue dans les sous-sols du monastère, quand Anselme était en train de ranger des pièces (parchemin, artefacts, livres …) historiques pour le monastère. 
  
Voulant vérifier ce qu’il s’est passé à la cave, Anselme profite de la descente pour alerte quelques moine de la mort de leur compagnon, ce qui ne manque pas de se rependre vite. 
Dans la cave, et malgré l’absence d’archive décrivant les ajouts et importations (seul l’archiviste est au courant de qu’est-ce qu’il y a et où dans les sous-sols), le duo improvisé trouve une vieille boite particulière (cadenas fraîchement huilé) dans une des salles du sous-sol, correspondant à la zone cachée par les ténèbres. 
On y trouve : 
·         La carte d’identité d’HARRIDAL MALKKOUT, barré d’un symbole de répurgation, 
·         Une tenue de cérémonie, plutôt sobre, 
·         Une belle bouteille d’un très grand cru visiblement (présence d’une magie sur le cachet en cire), 
·         Une paire de dague ouvragée (pas magique, juste de la déco), 
·         Un œil de verre en métal (présence d’une magie divinatoire), 
·         Un collier en or possédant un symbole d’une ancienne riche famille de Tarsis, 
·         Un linge d’une belle étoffe, possédant la même marque de l’ancienne riche famille de Tarsis, 
·         Un grimoire magique/arcanique. 
L’œil avisé des deux compères a permis d’estimé 2 choses : le contenu a une environ une vingtaine d’année et il y a la place pour une boite supplémentaire… 
Les questions fusent : où est cette boite ? Y a-t-il un mage déguisé dans le monastère depuis des années ? A qui appartient cette boite ? Qu’y a-t-il de référencé dans le listing de l’archiviste pour cette boite ? 
Dans la tête du jeune moine, l’évènement est trop grave pour pouvoir être sans réponse, il propose décide d’aller voir son maître/tuteur SHIMÔN afin de lui présenter les faits et avoir un éclaircissement. 
Il explique à la jeune femme que sa propre histoire (son passé) est inconnu. Comment est-il venu ici ? Pourquoi ? Qui est-il ? Après réflexion sa physionomie n’est pas du tout celle de la région du monastère (plus emprunt au style indou) mais plus Tarsis… Genre bien tarsissoie/tarsissien… 
Y aurait-il un rapport entre Anselme + la boite + le réprouvé ??? 
Arrivé dans son bureau, SHIMÔN se montre incohérent dans ses propos et dans son attitude, limite agressif. Les yeux avisés de DILYNRAE lui montre des restes de résidus magique au fond d’une tasse (fraîchement servi de thé). Visiblement le maître a été empoisonné. ANSELME court savoir comment, pourquoi et qui aurait pu en être le commanditaire. On lui apprend que la tasse était cassée, appartenait à un service très cher au cœur de SHIMÔN et qu’il s’agit de maître OLRIK, fraîchement arrivé (maître/expert potier), qui l’aurait réparé. 
En attendant DILYNRAE profite de cette solitude pour pénétrer le mental du vieil homme et avoir la réponse à quelques questions (à savoir que toutes les perceptions, surtout la dernière, se présente à moi sous forme d’image additionné d’une sorte de plusieurs rouages qui tournent mais mal ou pas en phase… En même temps je parle à l’inconscient d’un vieux…) : 
·         Anselme : image : « un linge taché de sang avec un Z stylisé », 
·         Haridal : image : « noir total mais avec quelqu’un qui essais de s’en échapper », 
·         Parchemin sur les Grands Anciens : image : « …. » (rouage qui partent en vrille). 
Au moment où la dernière « question » a été formulée je m’aperçois que le vieil homme m’a vomit dessus (bille + limaille de fer) et tombe dans les pommes. 
  
**pause débarbouillage** 
Alors que DILYNRAE souhaite se débarbouiller tranquillement dans une pièce annexe, la libido du jeune moine le pousse à la suivre pour peut-être apprendre les choses de la vie… En partie dévêtu à ce moment-là (sauvant ainsi le secret de la jeune femme) ANSELME ne remarquera pas sa « particularité ». 
Bref un puceau…. 
  
Un rapide coup d’œil sur SHIMÔN apprend que l’empoisonnement a été en partie limité, cette limaille est en partie une conséquence de l’empoisonnement. Nous ANSELME prélève la limaille et j’embarque la tasse dans un linge. 
Direction le potier, un homme sûr de son travail pointu mais ne résistant pas aux accusations que nous lui portons (une tasse empoisonné sous le nez aide… plus une atteinte envers un représentant du monastère). Il nous apprend que c’est NASSËR, son apprenti, qui a refait la tasse et que fait remarquer que le vernis posé au fond de la tasse, ne fait pas partie de son art. 
Cherchant l’apprenti on remarque qu’il a fui ne laissant pas beaucoup d’indice sur lui ou ses intentions… 
DILYNRAE convainc ANSELME une fois encore d’aller vérifier le bureau de l’abbé NERU en vu de chercher un ultime indice avant de consulter le Grand maître de l’ordre monastique. 
La recherche dur un bon moment, pour DILYNRAE il est nécessaire de trouver les archives pour savoir ce qui a disparu et à qui est ce coffre… Un tiroir secret dans son bureau recèle un petit coffret (tient la mêmetaille que ce qu’il manque dans le coffre du sous-sol…) à l’intérieur une clé de cadenas et une sorte de petit parchemin entourant une petite fiole d’une matière noire pulsante… Il semblerait que cette matière soit le Baisé du Deux Fois Mort, une sorte de solution mythique et hors de prix empêchant tout rappel à la vie (quand t’es mort t’es mort !). 
Mais qu’est-ce que ça fout là ce truc ???? Est-ce qu’il s’agit de la chose cherchée par l’assassin de NERU ? Est-ce une vengeance de 20 ans d’âge ? Pourquoi NERU avait la clé du cadenas d’un vieux coffre ? Pourquoi le coffre n’est pas référencé ? 
  
ANSELME précède DILYNRAE pour aller voir le grand maître de l’ordre. Dans une pièce, faisant office de temple, une armoire à glace se bat contre 2 ombres. A notre arrivé, une des ombres nous attaque (qui a les trait d’un jeune homme… NASSËR ?). 
Les 2 ombres sont vaincus par les 2 groupes mais ont blessé mortellement le grand maître XXXXX (son nom ?). 
Le bruit des combats commence à agiter le monastère et DILYNRAE sent que la récupération parchemin recherché va être très compliquée. « Fuis. Tu le retrouveras un jour, ne t’inquiètes pas…Ta quête n’est pas fini… » lui susurre une voix dans sa tête. 
Avant de fuir, dernier regard sur ANSELME qui tient le grand maître dans ses bras et visiblement pleure tout son soûl. 
  
Dans un dernier souffle, le grand maître dit à ANSELME : « …sauve le parchemin… ». Ne sachant duquel il parlait, ANSELME décide d’embarquer TOUS les parchemins du maître… Notamment celui sur les Grands Anciens… 

_________________
J'aime mes dés, mais eux beaucoup moins.... heureusement que le multivers n'attend pas grand chose de moi!


Dernière édition par Belenman le Ven 20 Jan - 12:17 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Ven 20 Jan - 09:43 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Belenman
Adepte des slips kangourou et des donuts à trou

En ligne

Inscrit le: 16 Sep 2015
Messages: 1 256
Localisation: À la machine à café

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 09:43 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Second Part : L’Armé du Grand KHÂN 
  
Quelques années après son départ du monastère, ANSELME s’est enrôlé dans l’armée de l’EMPIRE pour faire face à la guerre, mais couard malin le garçon, il fait partie de la division hautement stratégique qu’est l’approvisionnement, et plus spécifiquement l’élite de cette division hors-pair : les transporteurs
L’armée du Grand KHÂN a réussi à envahir TARSIS, et continu vers l’EST. Pris en tenaille dans un goulot d’étranglement, le fond de l’armée de l’EMPIRE (= l’approvisionnement) s’est fait capturé. 
On remarque que cette armé tenu d’une main de maître par les orques, respecte la valeur marchande des hommes/femmes capturés et sont plutôt bien traité (globalement). 
  
DILYNRAE sous les traits de LADON (jeune humain, trait fin mais marqué par les insomnies) fait partie d’un petit groupe de brigands opportunistes (les Faucheurs des Steppes se nomme-t-il) intégré à l’armée du Grand KHÂN. La Femme Boursoufflée lui a donné il y a quelque temps, de retrouver un bijou dans ce secteur. Les recherches sont vaines depuis un petit moment, ce qui désespère DILYNRAE. 
La capture de l’arrière garde de l’armée de l’EMPIRE, présage le paiement de tous les partisans de KHÂN. 
Le chef des Faucheurs a subi un très mauvais coup durant le raid (l’intuition de DILYNRAE : une attaque dans le dos), plaçant le numéro 2 du groupe à sa tête. Et ce numéro 2 n’aime pas des masses LADON… Il serait peut-être pas mal d’envisager le paiement rapide de ses missions et de partir, avant de se retrouver lardé de coups de poignards… 
Pensif, DILYNRAE regarde le convoi de prisonnier. Et quel ne fut pas sa surprise de voir le petit ANSELME, devenu grand maintenant et plutôt bien bâti, les mains sur la tête en direction de la zone de stockage des prisonniers. 
Sachant qu’ANSELME détient le fameux parchemin des Grands Anciens recherché au monastère de l’harmonie, elle essaie de convaincre son groupe de récupérer l’homme pour les aidé dans la suite de leur aventure. Peine perdue… Sexe et alcool est leurs seule préoccupation actuelle… 
Cherchant malgré tout à le récupérer, elle décide d’aller le voir. La garde humaine du parc explique que le seul moyen d’avoir un prisonnier c’est d’avoir un ordre du trésorier-payeur MORTIMER. Bon ok… 
L’attention se porte sur une sorte de ring improvisé dans le camp (côté orque), il semblerait qu’il est possible de participer aux combats et de parier sur les combattants… 
Une petite idée germe dans la tête de DILYNRAE… 
Se dirigeant vers le ring elle trouve 2 orques et les convaincs qu’elle a un champion à leur proposer (easy pour la drow), mais qu’il s’agit d’un prisonnier… Les orques, intrigués, demandent à voir et demande un essai. Par télépathie, DILYNRAE explique à ANSELME que sa survie en dépend. Un instant perturbé par cette voix, il s’exécute et montre toute la maîtrise de son art. 
Les orques y voient leur nouveau champion pour l’arène. 
Il est gentiment et très simplement expliqué aux orques qu’il faudrait parier sur le champion. Trop occupé à fêter la découverte d’un champion, qu’ils donnent nonchalamment un collier en or massif (ancien vestige d’un signe clérical…). 
LADON part voir le trésorier-payeur MORTIMER qui enregistre également les paris… 
  
Il se trouve que le MORTIMER est un très bon usurier, il prend le pari et sous-estime très largement le collier. 
DILYNRAE se rend compte que MORTIMER vénère le dieu XXXX, patron des voleurs et de la duperie, mais très mal et peu connu. 
On ne le fait pas à DILYNRAE : la tromperie c’est son gagne-pain. 
Heureux de voir un compatriote vénérant le même dieu (HAHAHA !! LOL !! MDR !!!), MORTIMER prend en considération le jeune homme et se ravise sur la somme parié, et écoute l’objet du pari… 
  
Revenu à l’arène improvisé, DILYNRAE se rend compte que le combat est un échauffement pour les orques et qu’il ne se batte pas directement, mais que les champions leurs servent à défendre l’honneur des clans/maisons/familles. 
  
Premier combat : ANSELME montre toute sa mesure, créant la surprise dans l’assemblé face à un orque prit de court. Le public est chauffé par les cris et encouragements de LADON en noir-parlé. 
  
Pause entre les combats d’une petite heure, mais pas de soin réel sur les combattants. 
  
Deuxième combat : l’orque donne son maximum, mais se fait finalement écrasé par l’humain. Les orques sont en liesses !! 
Un champion j’vous dis !!! 
  
Troisième et dernier combat : une mêlée des 4 derniers combattants : ANSELME, GORSH dit le vicieux (à sa droite), TARKS dit le gros (en face) et BLASH dit tête de bois (sur sa gauche). 
Visiblement les familles des champions GORSH et TARKS ont l’air allié, se partageant souvent les combats. 
ANSELME fait une cible de choix pour ces 2 orques. 
DILYNRAE lance un sort de suggestion incitant le leader d’un des 2 clans alliés à insulter l’autre, dans le but de casser le 2 contre 1. Ça passe, l’alliance est vraisemblablement rompue pour le combat. 
Le combat commence et GORSH fonce sur ANSELME alors que TARKS fonce sur BLASH. 
Le combat est très difficile pour ANSELME qui va puiser dans ses réserves, mais va arriver à le vaincre avec l’aide de LADON qui va discrètement lancer sous les pieds de GORSH un sort de gelure, lui permettant de donner le coup final. 
Le sort n’est pas passé totalement inaperçu puisque qu’un orque géant à la peau noire (visiblement il y a un contingent de l’élite de la horde, garde prétorienne protectrice du grand KHÂN) a vu le manège de LADON. Du coin de l’œil DILYNRAE fait semblant de rien et continu à enflammer la foule en noir-parlé. 
Détail intéressant la garde se compose de 3 orques et un ogre qui porte à son coup le fameux bijou recherché. La vue du bijou donne de fortes nausées à LADON. 
  
Pendant ce temps la TARKS enserre BLASH dans ses gros bras, l’empêchant d’agir et l’écrasant petit à petit… Dans un dernier effort, BLASH décide de mordre dans le cou de TARKS. Il trouve sa carotide, enfonçant comme dans du beurre ses crocs et arrache violemment un bout de viande, terminant le colosse (et oui, un 20 nat’ ça pardonne pas :-P ). 
Les 2 dernier participants à bout de force se jette l’un sur l’autre, 2-3 coups échangé et ANSELME dans un dernier effort dézingue l’orque. 
Les orques sont fout de joie, notamment nos mécènes. 
Désormais ANSELME se fera connaître auprès des orques comme étant le XXXXXX (le Désoudeur de Géant ?). Il a fait beaucoup de spectacle ce soir et il a apporté de l’honneur à un jeune clan/maison/famille qui n’en avait pas encore (il s’agissait d’orques solitaires). 
KARSART et TIRFH sont heureux de pouvoir compter ANSELME dans leurs amis désormais, car c’est un veillant guerrier. LADON quant à lui est un bon porte-bonheur à l’œil vif pour les 2 orques. 
  
En signe de victoire ANSELME se voit offrir un torque orque en os de taille démesurée pour un humain et sa liberté. 
  
Avant de se faire payer, LADON se dirige pour voir les orques noirs. Il semblerait de plus près, que leur « pouvoir » découle d’un pacte avec une entité d’outre plan, dans le même esprit que le sien. 
L’ogre s’agite, ressentant naturellement la vraie nature de la drow. 
Il va falloir vite partir avant de se faire repérer. 
Dans la nuit LADON ira voler le bijou en invisible avant de partir. 
  
Au matin, LADON ira récupérer ses gains et un « merci » de la part de MORTIMER. 
Le pari lui a rapporté une somme colossale… Il va falloir penser à se chercher un petit pied à terre avec tout ça… 

_________________
J'aime mes dés, mais eux beaucoup moins.... heureusement que le multivers n'attend pas grand chose de moi!


Dernière édition par Belenman le Ven 20 Jan - 12:18 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Skype
Belenman
Adepte des slips kangourou et des donuts à trou

En ligne

Inscrit le: 16 Sep 2015
Messages: 1 256
Localisation: À la machine à café

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 09:44 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Réservé 
_________________
J'aime mes dés, mais eux beaucoup moins.... heureusement que le multivers n'attend pas grand chose de moi!


Revenir en haut
Skype
Slayne
Grand Amateur de chèvres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 2 626
Localisation: Sospel

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 10:54 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Shocked  ca y est je comprends tout, ils sont super  tes CR Okay
_________________
La vérité est juste un mensonge qui a réussi.


Dernière édition par Slayne le Ven 20 Jan - 12:31 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Belenman
Adepte des slips kangourou et des donuts à trou

En ligne

Inscrit le: 16 Sep 2015
Messages: 1 256
Localisation: À la machine à café

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 12:18 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Toi tu sais pas lire  Mr. Green
_________________
J'aime mes dés, mais eux beaucoup moins.... heureusement que le multivers n'attend pas grand chose de moi!


Revenir en haut
Skype
Blacksad
Sous le coup de la Malédiction de 22h45

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2015
Messages: 2 109

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 13:12 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Y en a qui travaillent pas beaucoup aujourd'hui...
_________________
Je ne dis pas que des bêtises, j'en écris aussi...


Revenir en haut
Belenman
Adepte des slips kangourou et des donuts à trou

En ligne

Inscrit le: 16 Sep 2015
Messages: 1 256
Localisation: À la machine à café

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 14:03 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

C'était léger ce matin  Mr. Green
_________________
J'aime mes dés, mais eux beaucoup moins.... heureusement que le multivers n'attend pas grand chose de moi!


Revenir en haut
Skype
Slayne
Grand Amateur de chèvres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 2 626
Localisation: Sospel

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 15:40 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Par contre je ne vois pas trop pourquoi il y a cette obligation de séance avant le retour de mark, vous avez crée un super lien en jouant c'est un plus.
_________________
La vérité est juste un mensonge qui a réussi.


Revenir en haut
Belenman
Adepte des slips kangourou et des donuts à trou

En ligne

Inscrit le: 16 Sep 2015
Messages: 1 256
Localisation: À la machine à café

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 16:33 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Voilà maintenant le sauvageon est vexé qu'on joue sans lui!!!
T'as qu'à pas être malade toi!!!


Ah oui détail important : dans la deuxième partie je me suis pas fait reconnaître d'anselme...
_________________
J'aime mes dés, mais eux beaucoup moins.... heureusement que le multivers n'attend pas grand chose de moi!


Revenir en haut
Skype
Slayne
Grand Amateur de chèvres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 2 626
Localisation: Sospel

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 16:53 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Ah non tu te trompes mais alors complètement je ne suis pas du tout mais du tout vexé, juste hyper jaloux Wink .
Pour le détail, tu as une faculté spéciale pour le déguisement, un sort des talents particuliers ou une simle paire de lunette a suffit à te dissimuler?
_________________
La vérité est juste un mensonge qui a réussi.


Revenir en haut
Belenman
Adepte des slips kangourou et des donuts à trou

En ligne

Inscrit le: 16 Sep 2015
Messages: 1 256
Localisation: À la machine à café

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 16:58 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Je suis un charlatan avec contrefaçon et déguisement en outils maîtrisé et tromperie en maîtrise.
Sans parlé des fausses identités nécessaire à tout bon charlatan... Mr. Green
_________________
J'aime mes dés, mais eux beaucoup moins.... heureusement que le multivers n'attend pas grand chose de moi!


Revenir en haut
Skype
Palpacwel
Atteint de collectionite aigue

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 2 442

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 17:47 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Et tu crois vraiment qu'avec ce petit CR tu vas pouvoir me voler mes xp de 911? Twisted Evil

Sinon pour répondre à quelques questions :

- Non une partie sup du préquel n'est pas obligatoire, elle était surtout envisagé pour faire une coupure dans 911 d'ici le retour de Supermark. Par contre si un créneau se libère (par exemple le 7 février) pas dit qu'on fasse pas un autre préquel.

- Pour le déguisement, oui c'est un simple artifice mais bon, comme j'ai dit que l'investissement payait et bien si on a encore de cr de cette qualité le pouvoir perdurera sans trop de problème Razz .

Pour les noms et autres je répondrai après le 28.
_________________
Je trouve que les règles, elles étaient mieux à la séance dernière temps que je ne les avais pas lues.

le grand principe palpacwelien de la conservation du sens. "Faire ou ne pas faire, il faut faire n'importe quoi"


Revenir en haut
Tod


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2016
Messages: 187
Localisation: menton

MessagePosté le: Mer 25 Jan - 01:11 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Super CR, rien a dire, bravo tu t'est déchiré.
_________________
(Romain inside)


Revenir en haut
Slayne
Grand Amateur de chèvres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 2 626
Localisation: Sospel

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 16:20 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Mon père et son message sybillin me fait parcourir l’empire dans une période plus que troublée. Une piste m’envoye à plusieurs jours de marche de Ptolus, ce qui n’est pas pour me déplaire. J’ai croisé des troupes disparates et bigarrées, allant du convoi de migrants marqués de misère et de famine   aux groupes de soudards soulards gros lards, qu’importe le badaud, je suis opportuniste, j’ai repéré une troupe de baladins avec qui j’échange, intéressants, je suis doué pour jauger les gens et ceux-là ne doivent pas que pousser la tirade, j’arrive contre des infos sur Ptolus à récuperer une piste m’éclairant sur ma future destination.


Me voilà donc à Kart’are, assise, recouverte de guenilles et autres hardes  pour me fondre dans cette foule chamarrée et miasmatique. Un gamin se met à courir profitant de sa prestesse pour distancer une grande gigue aux habits qui n’aurait pas dû autant voyager.  Désolé mon gamin, mais il y a peut-être une opportunité, donc cette bourse sera rendu à son propriétaire. Le mioche s’allonge devant moi après trébuché malencontreusement sur mon pied, j’ai juste le temps de récupérer la bourse que l’enfant s’évanouit dans la populace sans avoir oublier de me laisser un regard misérabiliste sur la punition qu’il va prendre.


J’accoste donc ce dandy « Nicolaï », je refuse son obole de toute façon avec la percée que je viens de faire dans sa bourse il ne doit pas rester grand-chose, je lui demande donc simplement de m’offrir le repas. Sur la route, je me remets en toilette, et j’apprends que Nicolaï doit rejoindre Ptolus. Nous allons dans l’auberge « Le Lardier » connu pour sa bonne bouffe et son patron bourru mais humain, connu aussi pour son rapport avec le marché noir et les migrants. Après avoir longuement hésité sur une carte où mille et une frugalités nous appelaient, étant des gens sérieux nous avons optés pour le ragoût et la pinte.


Je laisse Nicolaï m’expliquer les raisons de ses périples, il est plein de verve et riche d’un verbe audacieux, mais apparemment malheureux pour le paiement que le Gros Antoine demande assez rapidement, en effet alors qu’il sort son or pour payer celui-ci se liquéfie et disparait en poussière en quelques instants. Le gros Antoine n’aime pas trop ce style-là, « l’argent c’est la base », Nicolaï armé de son courage lui sort une boutade qui aurait été excellente parmi des nobliaux mais ici, au Lardier cela ressemble plus à un crachat verbeux, et n’a comme conséquence que de pousser le patron et ses sbires a une réaction très physique, trop pour mon goût. Une petite diversion, de la vaisselle brisée, me suffit à attraper le bras de Nicolaï et à déguerpir le plus rapidement possible. Je ne connais pas assez bien la ville pour disparaître donc mon poursuivant car il y a en un devra m’affronter. Une venelle sombre devrait suffire, je mets Nicolaï de côte et sors ma rapière. Il faut vraiment qu’il y ait quelque chose de spécial dans ce majordome pour que je prenne autant de risques, peut être ses yeux.


Devant moi se tient un sous-officier de l’intendance, je l’ai déjà croisé il ne semblait pas trop dangereux, mais la méfiance est une vertu dans mon métier, je lui demande pourquoi il ne tient que si peu à sa vie pour nous suivre ainsi, il me déblatère quelque chose sur le fait que notre mésaventure l’intéresse mais ce fut la réaction de mon nouvel ami qui me força à accepter la présence de ce militaire, en effet il semble y avoir un lien car la broche si intéressante de Nicolaï réagit à la présence du griveton. Je suis prêt à accepter son invitation lorsque je remarque des présences dans les coins sombres de la venelle. En une seconde, j’arrive à acculer un de ces voyeurs, il s’agit d’un môme encore, qui n’arrive pas à me dire ce qu’il fait là mais qu’il faut qu’il retourne au turbin sinon il va se faire rosser par XXXX, mes viscères se resserrent, je me vois dans ma geôle subir les affres licencieux de mon ancien maître, je promets à l’enfant que si il me donne l’adresse de cet ogre libidineux, je le libèrerais de cet engeance. Le gamin m’explique alors que leur repaire se situe sur les docks.
Je n’y peux rien, c’est stupide mais viscérale, je ne peux laisser des enfants vivre ce que j’ai vécu, mais seule,  l’entreprise risque d’être plus ardue, je fais donc part de cela aux deux compères qui commençaient à se lier d’amitié. Ils acceptent sans aucun problème, mais moi j’ai un problème : sont-ils efficace et me seront-ils utile ? Un flash lumineux apparait à leur visage et leur réaction sont celle d’aventuriers me voilà quelque peu rassurée.


Ils sont pleins de bonnes intentions et sont prêts à m’aider à démonter tous ce malsain manège avec les enfants, nous partons donc tout d’abord rechercher des informations, et pour ma part faire une ronde de repérage auprès de l’entrepôt du dock, rien de spécial de ce côté-là, des gamins qui fument en faisant le guet, on reste dans les vieux clichés. Par contre quand je pars aux rumeurs, ca devient plus perturbant en effet il y a deux points qui ressortent, d’une part noter petite rixe à la taverne c’est transformé en véritable bataille rangée avec magie explosion et je pense qu’un dragon ne devrait pas tarder à faire son entrée. Les rumeurs font partie de mon travail, elle file et grandissent mais en arriver à ce point cela en devient étrange… Et puis il y a les retours sur la bonne de gamin, le tortionnaire que je pensais être à la tête de ce réseau n’apparait pas comme un monstre de sadisme, juste un boss d’une troupaille qui pour se faire respecter hausse le ton et la badine mais rien de comparable avec mon passé, je reste dubitative quant à ses nouvelles données. J’espère que mes nouveaux comparses en auront appris plus et qu’en recoupant nos informations nous serons plus aptes à avoir la bonne réaction. Au retour je retrouve les deux en pleine discussion, ils n’ont glâner aucune information autre que leurs palabres mutuelles.


Nous partons donc sur les docks pour remettre dans le droit chemin cet homme, je trouve facilement une fenêtre de toit me permettant de me glisser discrètement à l’intérieur suivi de Nicolaï et d’Anselme. Nous trouvons un petit bureau, surement celui du chef, rien de particulier, sauf cette quantité de caillou un peu particulier, de la drogue surement ce que fumaient les mioches dehors. De leur réactions apathiques, je dirais qu’on doit tenir 1 ou 2 kg d’un dérivé de Roc-oubli, cette substance qui a fait croître l’état miséreux de la petite bourgeoisie à Ptolus, elle vous plonge dans un état second qui vous fait voyager dans vos souvenir, mais attention ça vous les bouffe aussi, certains disent que vos souvenirs partent auprès de la Chalice, cette entité qui tisse sans cesse avec les fils de nos vies.
 
Alors que nous fouillons un peu plus en avant pour discerner la réalité, nous entendons une rixe avec des cris d’enfants à l’extérieur. Nous nous dirigeons à la porte d’entrée, la nous vîmes deux ombres qui s’extirpait d’enfants, et qui nous venait à noter rencontre. Anselme et moi commencions a nous préparer afin de combattre ces obscurités, malheureusement nos coups ne furent pas très efficaces , j’avais l’impression de combattre de la mélasse.
J’entendis un cri d’enfants qui aurait arracher le cœur à quiconque, lorsque je me retournai je ne pus voir que la fin d’un nuage de dagues lacérant et déchirant les pauvres enfants.


Qui a pu faire cela ? Les enfants étaient innocents, et une mort dans ces conditions a du être un calvaire pour eux…..






C'est fini!!!!

 
 

_________________
La vérité est juste un mensonge qui a réussi.


Dernière édition par Slayne le Mar 4 Avr - 15:55 (2017); édité 5 fois
Revenir en haut
Palpacwel
Atteint de collectionite aigue

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 2 442

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 16:25 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS Répondre en citant

Tu as pris l'abonnement prémium? Sinon n'hésitez pas à enrichir/ouvrir des pistes et des lien via le CR. On peu aussi rediscuter des liens/questions posées au tout début de l'aventure comme l'a très justement suggéré Slayne. Mr. Green
_________________
Je trouve que les règles, elles étaient mieux à la séance dernière temps que je ne les avais pas lues.

le grand principe palpacwelien de la conservation du sens. "Faire ou ne pas faire, il faut faire n'importe quoi"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:23 (2017)    Sujet du message: Préquels PTOLUS

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    jdr roquebrune cap martin Index du Forum -> Campagnes en cours -> Campagne DD5 - Ptolus -> Previously on... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com